Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation Du Musée

  • : Musée Pillon, Histoire et Géologie chaumontoise
  • Musée Pillon, Histoire et Géologie chaumontoise
  • : Collections de paléontologie, préhistoire et histoire locales, réunies par Raymond Pillon entre 1920 et 1970
  • Contact
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 18:30

TOUT D'ABORD UNE EXCELLENTE ANNÉE 2015 À TOUTES ET À TOUS !

 

Ensuite, quelques brèves qui ont ponctué la fin 2014

- Les visites du musée et du site Darcy toujours plus nombreuses de la part des scolaires, avec plus de 160 élèves accueillis durant l'automne : nos habituels primaires, une bonne cinquantaine (56), des jeunes de la filière Technicien Supérieur Professionnel de LaSalle Beauvais (26) et enfin, deux groupes d'élèves ingénieurs de l'ISTOM, école d'agronomie tropicale de Cergy-Pontoise (82). Nous oeuvrons pour développer ces interventions, notamment au niveau des primaires qui ont à leur programme la préhistoire et l'évolution de l'Homme, particulièrement bien représentées au musée et d'une manière très pédagogique.

Nouvelles de janvier 2015Nouvelles de janvier 2015

- Les élèves de 6ème A du Collège Guy de Maupassant, avec leurs Professeurs, Mme Blin et M Pellin, ont fait une visite du musée Pillon et de la ville en juin 2014 sous la conduite de D. Delatour. Cette action, réalisée dans le cadre d'un Projet Patrimoine, a fait l'objet d'une petite exposition pour laquelle les élèves ont créé des fiches et des jeux (mots fléchés, mots mêlés, memory sur le patrimoine de Chaumont,...).

Nouvelles de janvier 2015

- L'ensemble des dessins réalisés par Raymond Pillon ont été scannés (pas loin de 150). Trop fragiles pour être confiés directement aux visiteurs. Nous réfléchissons à un mode de mise à disposition auprès du public sous forme de projection.

 

Nouvelles de janvier 2015Nouvelles de janvier 2015

- Le "Plan de la Terre et Seigneurie de Bertichère" levé par Boucher, arpenteur, en 1773, (dit "Plan Terrier") et dont la commune possède l'original à l'encre et aquarelle sur papier vergé,... avait "disparu". En fait, suite aux aléas du temps, empoussièrement, petites moisissures et déchirures, il est allé se faire faire une beauté auprès de l'Atelier Saint-Martin, spécialisé dans ce type de restauration. Il est de retour au musée depuis l'été 2014, pour le plaisir des yeux.

Nouvelles de janvier 2015Nouvelles de janvier 2015

- Des panneaux routiers pour le musée Pillon ! Depuis un peu plus d'un mois, le musée fait l'objet d'une signalisation officielle (ci-dessus), attendue depuis longtemps. L'un des panneaux est situé au début le la rue de l'Hôtel de Ville (carrefour avec la rue R. Pillon), l'autre au parking du Bailliage.

- En marge du musée, mais touchant l'histoire de la ville, une demande de reconnaissance du platane de la place de la Foulerie a été déposée auprès de l'association A.R.B.R.E.S., habilitée pour ces dossiers au plan national. Nous espérons une issue favorable qui rendrait à cet arbre magnifique, fleuron de Chaumont-en-Vexin, la notoriété qui lui est due. La photo ci-dessous est extraite du blog www.flore-de-chaumont-en-vexin.fr

 

Nouvelles de janvier 2015
Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Actualités et nouveautés
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 08:51

     Nouvelle espèce fossile

Chaumont-en-Vexin à l'honneur. Jean-Michel PACAUD, collègue du Muséum National d'Histoire Natrelle de Paris et qui a participé aux fouilles menées par l'APO, vient de publier, associé à Daniel LEDON, une nouvelle espèce de gastéropode marin dédiée à Chaumont-en-Vexin, sous le nom "Amaurellina chodmonensis" à partir de l'origine celtique probable du nom de Chaumont (chod mon).

ACTUALITES-20140923_0001.jpg

Journées du Patrimoine

Les Journées du Patrimoine se sont déroulées cette fin de semaine. Le musée a accueilli un peu plus de 80 visiteurs, beaucoup non chaumontois et très intéressés de mieux connaître le passé de notre région, beaucoup de questions et de discussions enrichissantes. Les visites de ville et de l'église ont eu le succès habituel, de même que celles de la mairie (couvent des Recollets, petit théâtre,...) La nouvelle randonnée, organisée par T. et C. Maille autour du thème de l'eau, a accueilli quelques curieux... satisfaits ! Il faut un démarrage à tout. Merci à la dizaine de bénévoles qui ont assuré cette manifestation.

 

Un peu d'Histoire

Un petit récapitulatif sur l'histoire de Chaumont vient d'être inséré au blog. Il présente en quelques dates les principales étapes de la vie de notre commune depuis la préhistoire. Il peut aider à se préparer pour une belle visite.

 

Retour à Chaumont  

Visite émouvante lors des Journées du Patrimoine. M. Jean Gosselin a habité Chaumont dans ses jeunes années et a fait partie des jeunes curieux qui ont accompagné Raymond PILLON sur le terrain. Nous avons évoqué quelques souvenirs dont, en particulier, le désir de transmissions des connaissances vastes et variées de notre cordonnier. Lorsque Jean a obtenu son « bacchot », Raymond PILLON lui a offert une boîte de fossiles des Sables de Bracheux. Là, nos yeux ont brillé car ce site thanétien célèbre n’est plus accessible depuis longtemps. Profitant de son passage dans la région, le breton d’adoption qu’il est devenu nous a offert des documents concernant la Préhistoire et l’Archéologie : des monographies de localités limitrophes, des études sur les mégalithes, des photographies, des cartes… Nous l’en remercions chaleureusement !   

 Image1    

Des Ammonites Au Musée Pillon !

Notre ami Christian Romanek, Président de l’Association Paléontologique de l’Oise, est venu nous rendre une petite visite au cours de laquelle il nous a offert une multitude d’Ammonites. Ces Céphalopodes qui ont sillonné les mers Secondaires, ne sont pas représentées au Musée puisque celui-ci est axé sur le Tertiaire. Les fossiles reçus permettront d’illustrer une partie de la frise chronologique de Gilles COPPIER et d’offrir quelques spécimens aux jeunes attentifs qui viendront découvrir l’Histoire de la Vie. Encore merci à Christian.

Sans titre

 

Le blog a eu à ce jour plus de 3500 visites pour près de 10 000 pages consultées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 12:05

    Afin d'appuyer les visites de la ville et de l'église Saint-Jean-Baptiste, il a paru intéressant de faire un rapide tour d'horizon  sur les origines et l'histoire de la ville de Chaumont, voici donc :

 

L’histoire de Chaumont en quelques mots

La contrée de Chaumont-en Vexin a été occupée de longue date, d’abord par des peuples nomades du Paléolithique (-200 000 ans avant J.C.), puis par les sédentaires du Néolithique (-15 000 ans), comme l’attestent les nombreux outils préhistoriques en silex, recueillis par Raymond Pillon et conservés au musée. Après  quelques témoignages de l’âge du fer succèdent presque sans transition de nombreux vestiges gallo-romains, céramiques, tuiles, restes de murs qui traduisent une occupation rurale très active.

La région est alors occupée par les Vélocasses, comme les appelle César (guerre des Gaules), tribu gauloise, qui donnera son nom au Vexin par dérivation. Chaumont aurait été nommé par les Celtes, de «chod» qui signifie bois et «mon» qui désigne une montagne. D’autres hypothèses existent pour une origine latine, Calvimontanus, Calvimontensis,….

Le cours de la Troësne étant jadis très marécageux et tourbeux, c’est donc sur la butte que se situent les premières implantations villageoises connues.

- Avant l’an 700, sur la butte, s’installe une abbaye bénédictine St-Pierre et St-Paul, auprès de laquelle sera édifié le premier bourg ;

- 862, face aux invasions normandes, Charles le Chauve délègue son fils Louis II le Bègue  pour qu’il fortifie la place (probablement en bois) et qu’il établisse un comté (en 863) ;

- 911, le traité de St Clair-sur-Epte, qui donne à Rollon, chef viking, un terre qui s’étend de l’Epte à la mer, sous le nom de Normandie, calme les relations entre Français et Normands, qui restent toutefois rivaux et en conflit incessant ; Chaumont devient l’une des marches du royaume de France ;

- 1066, Guillaume le Conquérant, vainqueur de la bataille d’Hastings et descendant direct du duc de Normandie, accède au trône d’Angleterre, mettant à nouveau un ennemi puissant aux portes de la France et … à quelques pas de Chaumont, à Gisors.

ACTUALITES 20141108 0002

- 1071, Philippe 1er renforce les fortifications, en pierre, et modernise le château. Il sécurise également le bourg d’en haut en l’entourant d’une enceinte ;

- 1167, Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre incendie le village, lors d’une attaque de la forteresse ; les villageois excédés reconstruisent ce dernier au pied de la colline et le dote de remparts fermés par quatre portes ;

- 1182, Philippe Auguste accorde à Chaumont des franchises communales en raison de la fidélité du bourg au royaume de France ;

- 1204, la Normandie est rattachée au Royaume de France, la forteresse devenue inutile se dégrade peu à peu, mais servit encore pendant la guerre de Cents Ans, durant laquelle Chaumont fut occupé trente ans par les Anglais ;

- 1492, construction de l’église gothique Saint Jean-Baptiste ;

- 1543, sous le règne de François 1er, instauration du Palais de justice ;

- 1563, création du Bailliage, où se sont tenues en 1789 les assemblées révolutionnaires ;

- Sous Louis XIV, un édit du roi autorise les villageois à utiliser les pierres du château pour agrandir et conforter le village, ce qui accélère la ruine du site fortifié ;

- 1635, création du couvent des Récollets, qui sera transformé en hôtel de ville en 1792 ;

- 1860, installation du "petit théâtre" dans les bâtiments de l'Hôtel de Ville ;

- 2012-2013, réfection des façades de la mairie qui a retrouvé son éclat d'antan !

 

 

Autour de Chaumont ont gravité de petits hameaux aujourd’hui rattachés à la commune et animés par des églises paroissiales : L’Aillerie (1050), le prieuré Notre-Dame (1225), Saint-Martin (1115), …

 

Voir le très intéressant ouvrage «Chaumont-en-Vexin au XXème siècle» disponible à l’Office de la Culture

Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Un peu d'histoire
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 08:01

        Ces nouvelles concernent essentiellement le site Darcy

titre AGBP-06-2014 - Copie

1). La publication scientifique sur le site Darcy est sortie au "Bulletin d'Information de l'Association des Géologues du Bassin de Paris " (à consulter dans son intégralité à la rubrique "Bibliographie et Publications")

Rappelons qu'outre Thiéry Maille et Philippe Ott d'Estevou, de l'Office de la Culture, Pascal Barrier, chercheur à LaSalle Beauvais a apporté une contribution importante en étudiant les roches au microscope (microfaciès) et que, sans les fouilles organisées par l'Association Paléontologique de l'Oise, dirigées par Christian Romanek, la "mise en évidence du beachrock" n'aurait sans doute pas eu lieu. Un grand merci pour leur contribution.

 

2). Une projet sur "l'aménagement paysager" du site vient d'être lancée auprès de l'entreprise LicKen, spécialisée dans la communication visuelle (graphisme et cartographie) principalement dans l'aménagement du territoire . Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des développements.

 

3). Comme sans doute certains l'auront vu, le site est actuellement occupé par un énorme tas de bois provenant des coupes du centre Léopold Bellan. Nous espérons qu'il sera pallié rapidement à cette introduction incongrue car elle semble attirer d'autres déchets végétaux... De plus, dès le mois de septembre, lors des Journées du Patrimoine (20 et 21) Chantal et Thiéry Maille vous proposeront une sortie nature sur le thème "Biodiversité et Évolution" avec un circuit : Le Vivray-Site Darcy-Musée Pillon (une sortie le samedi après-midi, une autre le dimanche matin).

Darcy-14-07-2014-DSC09284

 

4). Coup de colère ! : merci aux coquillards vandales qui ont attaqué le pied de la falaise du site à côté de l'affichage d'arrêté municipal spécifiant "qu'une demande d'autorisation auprès de la mairie est nécessaire pour fouiller" ! Une telle action, occasionant une détérioration du site, est totalement inadmissible !

Darcy-14-07-2014-DSC09287

   

 

Bonne visite malgré tout...



Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 18:38

ap0 AGBP-06-2014bp1 AGBP-06-2014cp2 AGBP-06-2014

dp3 AGBP-06-2014ep4 AGBP-06-2014fp5 AGBP-06-2014gp6 AGBP-06-2014hp7 AGBP-06-2014ip8 AGBP-06-2014jp9 AGBP-06-2014kp10 AGBP-06-2014lp11 AGBP-06-2014mp12 AGBP-06-2014np13 AGBP-06-2014

Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 05:50

    Le mot de Thiéry Maille
 

    Le Musée Pillon, musée de France.

Sur le panneau qui signale le musée figure le logo des Musées de France.

« Cette appellation  a été instaurée par la loi du 4 janvier 2002 .Elle est  accordée aux musées appartenant à l’État, à une autre personne morale de droit public ou à une personne de droit privé à but non lucratif.

L’appellation « Musée de France » porte à la fois sur les collections et les institutions qui les mettent en valeur : les collections permanentes des musées de France sont inaliénables et doivent être inscrites sur un inventaire réglementaire. Elle rend les musées qui en bénéficient éligibles aux soutiens de l'Etat, scientifiques, techniques et financiers.

Les musées sont des institutions dont les missions sont de conserver, restaurer, étudier et enrichir leurs collections, de les rendre accessibles au public le plus large, de concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation et de diffusion visant à assurer l’égal accès de tous à la culture, de contribuer aux progrès de la connaissance et de la recherche ainsi qu’à leur diffusion. »

1 218 musées, dont 61 gérés par l’Etat, ont reçu l’appellation « Musée de France » ; le Musée Raymond Pillon porte le n° 943. Douze sont situés dans l’Oise. Sachant que le guide Dexia recense 10 415 musées en France, le nôtre a reçu une notoriété due à la place qu’a tenue Raymond Pillon et à la mise en valeur de ses collections.

Grâce à l’action bénévole qui s’est développée autour du Musée, soutenue par la Municipalité et l’Office de la Culture de notre ville, les attentes inhérentes au label « Musée de France » sont assurées et pourront s’accroître avec la possibilité d’accueillir des  prêts de pièces muséologiques issues des établissements qui, comme le nôtre, ont le privilège d’appartenir aux 1218.

 

La Nuit des Musées

Comme tous les ans, le musée est resté ouvert jusque vers 23 heures le samedi 17 mai. On ne peut pas dire que cette manifestation a mobilisé les foules ! Pourtant, beaucoup de Chaumontois ne connaissent pas leur musée, certains en ignorant même jusqu'à l'existence... Bref, nous avons eu deux visiteurs de qualité, un couple de cultivateur d'Énencourt-Léage qui ont passé près de deux heures à regarder en détail toutes nos richesses, posant en outre de nombreuses questions. Merci à ces visiteurs du soir.

 

Fréquentation du blog

A ce jour, 3000 visiteurs pour 8150 pages consultées.

 

Enfin, à noter : une exposition

Les samedi 31 mai et dimanche 1er juin, une exposition au bailliage de très belles photos autour de la boatnique, sur les thèmes "Minéral et Végétal" par Maëlle Le Pezennec et "Flore Locale" par Philippe Ott d'Estevou, venez nombreux !


sans-titre.png


Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 12:13

Visite du Collège Guy de Maupassant

visite ville 6A CEG GDM DDelatour 21-04-2014 

Dans le cadre de son projet « découverte du patrimoine local », la classe de 6ème A de Bertrand Pellin, professeur d’Histoire et Géographie au Collège Guy de Maupassant, a visité notre ville. Ce projet avait été préalablement travaillé par les élèves via des recherches au Centre de Documentation et d’Information de l’école. Le vendredi 11 avril, c’est une visite guidée du Musée Raymond Pillon qui a occupé les jeunes, Thiéry Maille les initiant au  long trajet qui conduit de la naissance de notre planète à l’histoire des hommes. Le vendredi suivant, un peu d’air, Danielle Delatour les a faits bénéficier de ses incontournables connaissances sur l’histoire de Chaumont et de son église (photo ci-dessus).

D’après B. Pellin : « Comme l’an passé, nous sommes enchantés par ces visites et par l’accueil reçu ».  

Rappelons que le Musée est ouvert les 3èmes samedi et dimanche de chaque mois jusqu’en octobre et que des visites de la ville et de l’église sont prévues aux mêmes dates. Pour plus de détails, voir "info pratiques"

Le Lycée de Chars au Musée Raymond Pillon

 

Le programme de 3èmeconsacre un quart de l’année en Sciences de la Vie et de la Terre à l’Evolution des Espèces. Une autre partie concerne la biodiversité. Le Musée Raymond Pillon, lié avec le site Darcy en cours d’aménagement, devient dès lors un lieu idéal pour illustrer ces sujets.

 

Ainsi, le 27 mars, c’est la classe de 3ème du Lycée Professionnel du Vexin, sis à Chars, qui est venue voir et toucher les pièces géologiques réunies par notre cordonnier, ainsi que les supports pédagogiques (frise illustrant l’histoire animale, colonne stratigraphique,…) mis en place par l’équipe qui anime les activités du Musée (Office de la Culture).

 

C’est Thiéry MAILLE, qui a mis en forme le musée en 1993 à la demande de Pierre Rambour et de Gisèle Godo, qui est à la manœuvre, expliquant aux lycéens les conditions de dépôt des terrains nous environnant. Il est d’autant plus attentif et percutant qu’il s’agit de ses propres élèves ! Nul doute que la prochaine interro portera sur la visite !

 

Les plantes des environs de Chaumont  

 Le blog, réalisé par Ph. Ott d’Estevou, avec la collaboration de Chantal Maille et Marie-Christine Le Pezenec, pour le compte de l’Office de la Culture, se porte bien, avec 20.000 visiteurs pour 50.000 pages consultées ! Actuellement, un très lourd travail de fichage de chaque planche est en cours. La fiche présente pour chaque plante des renseignements tels que les synonymes des noms communs, la famille, l’environnement, la rareté, les usages, la toxicité, des remarques parfois amusantes… Nous n’en sommes qu’à la lettre D ! Mais le temps de recherche passé dans les bouquins explique cette lenteur. N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil et pourquoi pas à ajouter le site à vos favoris :  

www.flore-de-chaumont-en-vexin.overblog.com  

Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 18:15

Voeux-2014.jpg

 

Le musée Pillon se lancera-t-il un jour dans l'espace ?

Avec nos meilleurs voeux pour 2014

 

Quelques nouvelles du musée pour 2013 (statistiques des visites par Danielle Delatour)

- 800 visiteurs (pour un peu plus de 300 en 2012), dont 195 lors des Journées du Patrimoine, 100 durant le Salon du Livre et 104 dans le cadre du jumelage avec Badwesten ; 45 personnes, dont de nombreux enfants, ont assisté à la conférence sur les dinosaures (Ph. Ott d'Estevou) à l'occasion de la Nuit des Musées. Autre temps fort, l'inauguration des nouvelles collections (Obligis et APO) avec 62 participants.

- les visites de ville et de l'église, menées par D. Delatour et J.L. Bono, ont également bien fonctionné avec plus de 200 personnes très intéressées.

- le blog a dépassé 2600 visiteurs pour 7400 pages consultées.

 

Visite des jeunes élèves de Tourly sous la houlette de Mesdames Pieren et Delatour fin décembre 2013

 

visite-classe-Tourly-12-2013.JPG

Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 11:09

 

1. Une publication sur le Lutétien de Chaumont-en-Vexin

Philippe Ott d'Estevou, associé à Pascal Barrier, enseignant chercheur à LaSalle Beauvais, viennent de rédiger une publication scientifique, avec la collaboration de Thiéry Maille de l'Office et Christian Romanek, Président de l'Association Paléontologique de l'Oise et intitulée :

 

"Mise en évidence d’un «beachrock»* dans le Lutétien inférieur

de Chaumont-en-Vexin (Sud-Ouest de l’Oise) :

Conséquences paléogéographiques et environnementales."

 

Le papier est prêt et doit être publié rapidement dans le bulletin de l'AGBP, Association des Géologues du Bassin de Paris. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés et de mettre en ligne la publication dès son édition.

 * niveau de plage très particulier formé d'une dalle calcaire fortement indurée

 

2. Visites au Musée Pillon

Comme tous les ans, le Musée Raymond Pillon a reçu la visite de deux classes de l'école primaire de Chaumont le vendredi matin 29 novembre (2 visites sous la conduite de Madame C. Gillouard et de Monsieur Mercier). Les élèves, une cinquantaine au total, se sont montrés particulièrement attentifs et curieux, un vrai plaisir !

 

P1030560.JPG

 

Voici le retour de Corinne Gillouard :

"Bonjour Philippe,
Un grand merci pour votre intervention d'hier, nous en avons déjà reparlé en classe. Les enfants ont réellement bien apprécié et retenu de nombreuses informations."

 

P1030564.JPG

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 18:55

Lundi 30 septembre 19h

 

- Une nouvelle affiche a été réalisée durant l'été (voir la rubrique) 

 

- Les journées du patrimoine des 14 et 15 septembre ont vu une cinquantaine de visiteurs arpenter notre musée avec beaucoup d'intérêt et de questions.

 

- Un document exceptionnel vient de nous être transmis par Monsieur Jacques GERMAND, un extrait des Originaux de la Bibliothèque National (fac-similé) transcrivant une lettre adressée par Catherine de Médicis au seigneur de Tavannes à propos des "marbres de Trie-Château" (copie ci-dessous, agrandissable). Celle-ci demande de regarder la possibilité d'acquérir des pierres pour la construction des Tuileries. Connaissant notre secteur, il ne peut s'agir que des calcaires souvent très durs, seuls susceptibles d'offrir un bon poli, du Lutétien supérieur. Celui-ci a fait l'objet de nombreuses carrières jusqu'au début du XXème siècle sur le plateau situé entre Chambord et Gomerfontaine. La présente lettre atteste de l'ancienneté de ces exploitations.  

texte pillon-TrieChâteau-Médicis-1567

Cette roche a été fréquemment utilisée comme pierre de seuil des maisons anciennes de Chaumont et des alentours, précisément en raison de sa dureté. Elle se reconnait facilement par la présence de moules de fossiles de cérithes, gastéropodes de quelques centimètres, enroulés en spirales allongées (ci-dessous).

 

DSC00015.JPG

Repost 0
Published by museeraymondpillon - dans Archives des actualités
commenter cet article